région et europe

Sclérolég

logo_sileban

Pour les producteurs, la maîtrise de Sclerotinia, champignon à l'origine de la pourriture blanche, est cruciale du fait de pertes économiques importantes que ce champignon peut entraîner. Dans un contexte de réduction des produits phytosanitaires, il est primordial pour les producteurs de rester compétitifs en limitant les pertes culturales. L'objectif de ce projet est de mieux comprendre le sclerotinia et ses processus clefs pour combiner et maîtriser des modes de gestions économes en intrants phytosanitaires.

Le projet Scléroleg (2014-2016), soutenu par le CASDAR et labellisé PIClég, vise à proposer aux producteurs de légumes des stratégies de protection combinant différentes techniques pour une meilleure maîtrise desSclerotinia, en s'appuyant sur de solides connaissances du pathogène et de ses processus épidémiologiques.

Le premier axe a cherché à combler le manque de connaissances sur la variabilité du pathogène et à mieux comprendre le développement des épidémies et les processus épidémiologiques clefs mis en jeu. Par ailleurs un des objectifs a été d'évaluer des outils de prévisions des risques ainsi que développer de nouveaux outils. Enfin la combinaison de différentes techniques de protection Sclérolég a été expérimentée et évaluée pour proposer aux producteurs des systèmes de production innovants et durables, permettant de reposer sur une maîtrise limitant les résistances et le recours aux produits phytosanitaires.

Au sein du projet, le Sileban participe à trois actions pluriannuelles :

- Un essai de virulence de 60 souches deSclerotiniasur racines de carottes, à trvers des essais biologiques normalisés. Ce travail a consisté à inoculer des racines de carotte avec un disque de gélose provenant d'une culture in vitro deSclerotinia. Les résultats démontrent que, quelle que soit la provenance des souches, elles sont toutes pathogènes de la carotte. L'intensité des attaques est toujours relativement forte. Ces observations confirmentSclerotiniaest très polyphage quelle que soit la souche.

- Le suivi de l'épidémie d'une parcelle par la capture de vols d'ascospores deSclerotiniaau sein de parcelles de carottes, et la récupération des carottes éventuellement touchées par la maladie. Sur l'année 2016, Le Sileban a effectué des suivis de vols d'ascospores deSclerotiniaau sein de parcelles de carotte, dans le but de cerner les périodes à risque en carotte vis-à-vis deSclerotinia, et donc de guider les producteurs dans le choix et le placement de leur protection contre ce bioagresseur. L'approche permet également de voir le lien entre les vols et leur impact sur la culture, en comparant les souches capturées en vol et les souches identifiées à partir des symptômes observés sur les carottes.

- La collecte de racines présentant des symptômes deSclerotiniapour identification des souches impliquées.

- La mise au point, le suivi et l'évaluation d'une conduite de culture de carotte combinant un ensemble de leviers agissant contre leSclerotinia. Cette action vise à évaluer différentes stratégies de protection intégrée contreSclérotiniaen culture de carotte. Deux techniques ont été évaluées sur la station du Sileban : la stratégie de lutte biologique et l'apport de son de moutarde au semis. En termes de gestion du potentiel infectieux des parcelles, certains points sur le comportement deC. minitans(CONTANS®) sont approfondis. Enfin, les agents de biocontrôle expérimentés dans le cadre de Sclérolég n'ont pas permis d'obtenir un contrôle satisfaisant du bioagresseur.

 

Télécharge le compte-rendu essai Scleroleg 2016

 

 

sclérolég sclerotinia
Carottes atteintes de sclerotinia

sclérolég captage ascosporesclérolég sclerotinia symptomes
Captage d'ascospores et symptômes de sclerotinia

parcelle carottes
parcelle de carottes

légumes_travailllés
carotte

Thèmes_travaillés
environnementTechnique productionProtection cultures

Contact :

Ségolène Dandin (Ingénieur détaché CTIFL)
Station expérimentale du Sileban
19 route de Cherbourg
50760 Gatteville Phare, FRANCE
Mail : s.dandin@sileban.fr

 

Partenaires financiers

CRN ministère agriculture alimentation AESN logo_jdn  FEADER

Partenaires scientifiques et techniques

CTIFL 2019 acpel cefel Apef
INRAE terresinovia invenio unilet