région et europe

PoirOAD

logo_sileban

 

Le projet PoirOAD est lauréat de l'appel à projet 2020 sous-mesure 16.2 des Programmes de Développement Rural FEADER 2014-2020.

Le projet PoirOAD vise à améliorer la gestion durable des nutriments d'une culture particulièrement exigeante en intrants (165-255 kg N, 40 kg P et 240 kg K par ha exporté pour 50-60 T/ha de poireau récoltés selon le créneau de production).

Actuellement, un outil de pilotage de la nutrition du poireau, orienté sur l'azote et basé sur une méthode statique permet le calcul d'une dose prévisionnelle à un stade clé en fonction de la disponibilité en N du sol à ce stade (Grilles Zenit®). Bien qu'aisée à comprendre, cette méthode est parfois délicate à mettre en œuvre et présente beaucoup d'approximations : les éléments du bilan peuvent être mal connus (drainage de sol par exemple, nombreuses évaluation ou moyennes, peu de mesures), la dynamique des besoins de la culture au cours du cycle n'est pas prise en compte et des dysfonctionnements techniques peuvent survenir. Outre une réduction des rendements, les résultats d'expérimentations indiquent régulièrement que des pratiques de fertilisation inadaptées peuvent se traduire par une réduction de la qualité commerciale, une augmentation du développement de maladies et/ou à un risque accru de pertes des éléments apportés dans l'environnement (par volatilisation ou lessivage).

Dans ce contexte, l'objectif du projet PoirOAD est d'évaluer la pertinence et de valider l'utilisation de différents outils et techniques innovant(e)s pour ajuster le pilotage de la fertilisation du poireau. Cette évaluation se focalise sur les principaux éléments apportés à cette culture légumière (N, P, K, S) et vise à mettre au point ou adapter des méthodes de diagnostic basées sur des outils de mesure de l'état nutritionnel de la plante utilisables en instantané et non destructives.

Pour atteindre l'objectif fixé, le projet PoirOAD est organisé en trois phases techniques :

  • - La première phase comprend une expérimentation en conditions contrôlées, afin de mettre en évidence les réponses des appareils à des alimentations contrastées en N, P, K et S
  • - La deuxième phase technique comprend des analyses élémentaires et biochimiques ainsi que l'analyse mathématique des données, afin de comparer les données acquises par les appareils au statut nutritionnel du poireau et établir des références pour exploiter les appareils au champ
  • - La troisième phase technique comprend deux expérimentations en conditions de productions, destinées à évaluer les outils au champ en réponse à différents facteurs (fractionnement de fertilisation, équilibre nutritionnel, variété).

Les méthodes travaillées visent à permettre la mise en place de pratiques agronomiques fondées sur un raisonnement dynamique et raisonné sur plusieurs éléments, une avancée par rapport aux pratiques statiques actuelles qui s'appuient sur un bilan de fumure et un raisonnement centré sur la nutrition azotée. De plus, les données collectées par certains des outils évalués dans ce projet permettront également d'apprécier et de contrôler la qualité nutritionnelle des poireaux de manière rapide et fiabilisée. Ces nouveaux outils de diagnostic doivent permettre, de réduire et d'équilibrer l'apport de fertilisants sur les cultures de poireaux en comparaison des pratiques actuelles conduisant à des apports approximatifs et/ou en excès et d'améliorer par ces adaptations de pratiques la qualité des poireaux cultivés.

Les outils et techniques développés dans le cadre de ce projet doivent permettre, à terme, la mise en place par les producteurs et les conseillers techniques de diagnostics simples et fiables pour faire évoluer vers plus de précisions les pratiques agronomiques.

 


culture de poireaux

Culture de poireaux

 

capteur multiplex

Capteur Multiplex

 

appareil XRF portable 

Appareil XRF portable

légumes_travailllés
POIREAU

Thèmes_travaillés
environnementTechnique productionInnovation

Contact :

Philippe D'HOOGHE

Station expérimentale du SILEBAN

19 route de Cherbourg

50760 GATTEVILLE-LE-PHARE

p.dhooghe@sileban.fr

 

 Les partenaires financiers

Ce projet est cofinancé par l'Union européenne et la Région Normandie.

La Région et l'Europe investissent dans les zones rurales.

 

région normandie logo_jdn union européenne
GPLM 2020 agrial

 

Les partenaires scientifiques et techniques

unicaen 2020 logo_sileban